Vision énergétique

13 Mar 2015

Vision énergétique

BRUXELLES- 13/3/2015- A l’initiative de Marie Christine Marghem, ministre de l’Energie, de l’Environnement et du Développement durable, le Conseil des ministres a approuvé les « Fondements pour une vision énergétique ». Cette Vision constitue une base pour les travaux à initier avec les Régions dans le but d’en faire une vision interfédérale.  Elle propose l’orientation des mutations socio-économiques et environnementales pour une période d’au moins 20 à 25 ans.

«Le gouvernement fédéral a ainsi pris l’engagement de mettre tout en œuvre pour assurer à la Belgique un approvisionnement énergétique sûr, abordable et durable. L’objectif est d’atteindre un équilibre optimal entre les trois grands principes que sont la sécurité d’approvisionnement ; la compétitivité et le coût de l’énergie ; et son impact sur le climat et le respect de l’environnement», souligne la ministre de l’Energie, Marie Christine Marghem.

Dans le cadre de la Vision, la Belgique réduira sa dépendance aux énergies fossiles, en diminuant sa consommation et en développant des alternatives en termes de sources de production. Elle veillera à encourager la recherche et le développement et à assurer un climat d’investissement stable.
Des groupes de travail associant le Fédéral, les Régions et tous les acteurs concernés seront mis en place autour de différents thèmes afin de décliner cette vision en actions concrètes dans un pacte interfédéral ambitieux. Il est  prévu de travailler sur des questions telles que :
-le Mix énergétique ;
-l’amélioration de la gestion de la demande en tant que contribution à la sécurité d’approvisionnement ;
-Le coût de la politique énergétique, la fiscalité et les impacts socio-économiques ;
-La coopération internationale dans le domaine de l’énergie, le respect des engagements européens ;
-L’environnement et la mobilité ;
-le stockage
Le pacte fixera les priorités ainsi que le calendrier, la mise en œuvre des  mesures adoptées, les moyens et les contrôles à mettre en place.

« Une collaboration constructive entre le gouvernement fédéral et les Régions est essentielle. De ce fait, j’ai convié mes collègues des entités fédérées à entamer les travaux sans désemparer. Mon objectif est de répondre, avec les Régions, à l’urgence résultant de l’absence, à ce jour, d’une politique énergétique visionnaire interfédérale », conclut Marie Christine Marghem.

Ariane van Caloen
Porte-parole
0032 477 321 568

0032 2 790 57 39