Premier projet européen d’intégration en matière gazière

12 Nov 2015

Strassen (Luxembourg) – 2015-11-10 – La Ministre de l’Energie, Marie Christine Marghem et le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’Économie du Grand-Duché de Luxembourg, Étienne Schneider, ont lancé ce mardi le premier projet européen d’intégration en matière gazière.

Il s’agit d’une zone commerciale commune, constituée par la mise en commun des réseaux de transport de gaz naturel riche (gaz H), respectivement belge et luxembourgeois. La responsabilité de l’équilibrage commercial de cette zone Be-Lux, a été déléguée à une entreprise commune, Balansys (50% Fluxys Belgium et 50% Creos Luxembourg), qui a spécialement été conçue dans ce but par les gestionnaires du réseau de transport respectifs (GRT).
Le projet d’intégration a plusieurs avantages :

  • il conduira à plus d’efficacité pour les gestionnaires de réseaux de transport concernés, une zone plus grande étant plus facile à équilibrer ;
  • les tarifs d’interconnection à la frontière entre le Grand-Duché du Luxembourg et la Belgique seront supprimés ;
  • le trading dans la zone commune sera facilité ;
  • il y aura davantage de concurrence entre les fournisseurs, ce qui aura un impact positif sur les prix du gaz naturel et à terme pour les consommateurs ;
  • le projet positionnera le Zeebrugge Trading Point (ZTP) comme hub, et ce également en vue de transits vers l’Europe de l’est ;
  • il contribuera au développement du marché européen intérieur du gaz naturel.

Pour rendre possible cette intégration de marché, la loi gaz belge (12 avril 1965) a été modifiée par la loi du 8 juillet 2015 (MB du 16 juillet 2015). « Je me réjouis de l’accomplissement du travail réalisé par les régulateurs, les GRTs et les états belge et luxembourgeois afin de permettre la réalisation de ce projet pionnier au niveau européen», souligne Marie Christine Marghem.