Pas de réserve stratégique additionnelle pour l’hiver 2016-2017

16 Jan 2016

Bruxelles – 2016-01-15 – La ministre de l’Energie, Marie Christine Marghem, a décidé de ne pas constituer de réserve stratégique additionnelle pour l’hiver 2016-2017. Elle réduit ainsi les coûts de cette réserve pour l’hiver 2016-2017 d’une cinquantaine de millions d’euros , ce qui bénéficiera aux ménages et aux entreprises.

Selon une analyse effectuée par le gestionnaire de réseau Elia en décembre 2015, la constitution d’une réserve stratégique additionnelle lors de l’hiver 2016-2017 ne sera plus nécessaire suite au redémarrage des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2.

Par ailleurs, la Ministre souhaite renforcer le développement du secteur de la gestion de la demande.
Ce secteur, essentiel pour une maîtrise des dépenses énergétiques, se voit privé d’activité pour l’hiver prochain, alors que son développement constitue une des solutions garantes de l’utilisation rationnelle des moyens de production.

En outre, pour la période 2017/2027, la Ministre a demandé à Elia de livrer pour la fin de février, une étude globale à propos de la sécurité d’approvisionnement en Belgique jusqu’au « phase out » des unités nucléaires. La gestion de la demande, les centrales au gaz performantes, les moyens de flexibilité, et d’autres types de centrales de pointe seront pris en compte dans cette étude.

En ce qui concerne la sécurité d’approvisionnement, la gestion de la demande était jusqu’ici cantonnée dans la réserve stratégique sans accès direct au marché. Cette activité verra son cours modifié, de sorte qu’elle devienne, à part entière, une composante de notre parc de production dans le marché, sans que la connexion au réseau de transport, jusqu’ici exigée, ne constitue une obligation. De la même manière, les seuils de puissance seront abaissés et l’accès par le biais d’agrégateurs sera facilité.

L’étude spécifique demandée à la CREG concernant certains seuils bloquants, ainsi que celle demandée au GRT Elia à propos de la détermination de nos besoins en regard des moyens disponibles pour la période 2017/2027, permettront à la Ministre de l’Energie de proposer au Gouvernement, à court terme, un plan global prenant en compte ces impératifs.

Ariane van Caloen
Porte-parole
0032 477 321 568  0032 2 790 57 73