Mesures pour la sécurité d’approvisionnement en électricité

22 Juin 2015

Mesures pour la sécurité d’approvisionnement en électricité

1.    Historique :

  • 31 janvier 2003 : Loi sur la sortie du nucléaire
  • 3 juin 2005 : Arrêté ministériel instaurant un  plan de délestage
  • 18 décembre 2013 : loi sur la prolongation de Tihange 1
  • Juin 2015 : loi sur la prolongation de Doel 1 et Doel 2 ; loi sur la transposition partielle de la directive efficacité énergétique

2.    Parc de production :

  • La capacité nette installée (11.642 MW) (*)
  • Les capacités « disponibles et fiables »,  (9.729 MW)

 

  1. La différence tient compte de la disponibilité de chaque outil de production. Ces chiffres ont été établis sans tenir compte de D3 et T2
  2. Avec Drogenbos, ces chiffres deviennent 12.142 MW et 10.179 MW
  3. (*) chiffres de mai 2015

 

3. Importations :

  •     A la frontière Nord avec les Pays-Bas: 2750 MW => 3400 MW, grâce à diverses mesures avec le GRT TenneT, dont l’installation d’un quatrième transformateur-déphaseur (PST) à Zandvliet POUR AUTANT que les MW demandés soient disponibles aux Pays-Bas.

=> L’utilisation  de ces équipements permettra d’importer 500 à 700 MW supplémentaires selon le niveau de charge du réseau.

  •     Flow based market coupling : le couplage des marchés a été lancé le 21 mai  2015 au sein du Forum Pentalatéral de l’Energie ( Allemagne, Autriche, Belgique, France, Luxembourg, Pays-Bas et Suisse). Il doit contribuer utilement à la fluidité des échanges transfrontaliers d’électricité entre les Gestionnaires de Réseaux de Transport (GRT) concernés. Et cela avec un effet positif escompté sur les prix de l’électricité.
  •     Grands projets de liaisons transfrontalières

  1.     Brabo (avec les Pays-Bas) : à partir du printemps 2016 (jusqu’à 1000 MW en plus)
  2.     Allegro (avec l’Allemagne) : en  2019 (1000 MW)
  3.     Nemo (avec la Grande-Bretagne) en  2019 (1000MW)

4.    Réserve stratégique et autres pistes complémentaires:

  •     Réserve stratégique :

  1.     Estimation des besoins pour l’hiver 2015-2016 : 3500 MW
  2.     (750 MW contractés en 2014 + appel d’offres de 2750 MW pour 2015-2016)

  •     Puissance disponible :

  1.     RS 2014 : 750 MW
  2.     RS 2015 : 800 MW (offres prises en compte)
  3.     Capacité installée revenue sur le marché : 800 MW
  4.     Actualisation de l’effet de la demande et flexibilisation : 600 MW
  5.     Doel 1 : 433 MW

Total : 3383 MW

=> en phase avec les 3500 MW

  •     Etude de la Creg du 4 juin 2015, après consultation des acteurs du marché en mars 2015:  « Mesures à prendre afin de disposer du volume adéquat de moyens de production conventionnels pour assurer la sécurité d’approvisionnement en électricité de la Belgique” .

Recommandations :

A court terme

  1.     mise en place de mesures d’amélioration du fonctionnement du marché de l’électricité et de la réserve stratégique (exemples : élargissement des conditions d’accessibilité, dispositions favorisant l’accès à la réserve stratégique via la gestion de la demande)
  2.     A moyen terme
  3.     mise en place d’un CRM (mécanisme de rémunération de la capacité) à la place de la réserve stratégique, à condition que l’analyse de besoins en démontre la nécessité.

=> La Ministre souhaite présenter une réforme de la réserve stratégique (projet de loi en préparation) au conseil des ministres le plus rapidement possible.

5.    Plan de délestage : finalisation de la mise en place opérationnelle.

Ariane van Caloen (Porte-parole ): 0477 321 568