Accord sectoriel pour la substitution des microplastiques, une action pour sauvegarder la biodiversité

06 Jan 2018

En collaboration avec DETIC, l’association belgo-luxembourgeoise des producteurs et distributeurs de cosmétiques, détergents et produits d’entretien, j’ai signé le 9 janvier 2018 un accord sectoriel afin de remplacer les microplastiques. Cet accord est une première au niveau européen.

Les microplastiques ne sont ni solubles ni biologiquement dégradables dans l’eau. Ils arrivent en mer via les égouts, sont ingérés par des organismes marins et finissent dans la chaine alimentaire.

La contamination par les microplastiques est une menace à l’échelle mondiale pour la biodiversité. Chaque action qui vise à protéger la biodiversité est donc très importante.

La première mesure concrète de l’accord est la substitution de tous les microplastiques dans les cosmétiques rinçables et les produits de bouche pour le 31 décembre 2019. Complémentairement au suivi scientifique nécessaire à la substitution des microplastiques dans l’ensemble des biens de consommation, des campagnes de sensibilisation sont prévues pour les entreprises et particulièrement les PME.