Démenti de la Ministre suite aux déclarations de la révision des objectifs climatiques européens

06 Juin 2017

La Ministre de l’Énergie n’a nullement l’intention de revoir à la baisse les objectifs climatiques de la Belgique pour 2030.

Au contraire, toutes les actions menées par la Ministre prouvent jusqu’à présent sa détermination à faire de notre pays un exemple en matière de lutte contre le réchauffement climatique.

La Ministre désire ardemment créer les conditions pour un cadre d’investissement  stable et clair permettant la transition énergétique et le respect des accords de Paris. Notamment en matière du développement de l’offshore en mer du Nord.

Le gouvernement fédéral est totalement engagé avec les entités fédérées dans le cadre du pacte énergétique qui nous permettra d’atteindre nos objectifs en matière de diminution des gaz à effet de serre.

Le plan national Energie-Climat vise justement à implémenter l’objectif assigné à la Belgique par la Commission européenne, comme répété lors de la visite du Vice-Président Maros Sefcovic ce 4 mai.

Il est donc faux de prétendre que la Belgique voudrait renégocier avec l’Europe le pourcentage d’efforts à accomplir entre 2021 et 2030 concernant la diminution des gaz à effet de serre.

La contribution de la Belgique passera de 15 à 35 % sur cette période 2021 – 2030, ce qui va demander une mobilisation significative de tout le pays.

Cet effort, comme l’a dit le Premier Ministre, nous voulons le faire résolument avec les Régions et nos partenaires européens. Le gouvernement fédéral contribuera à la réussite de la politique climatique belge au-travers de ses compétences, c’est-à-dire les normes des produits, la mise en place d’une fiscalité verte et la transition vers une mobilité bas carbone.

Bernard Van Hecke – Porte-parole francophone

Cellule communication • +32 2 790 57 34 • +32 475 44 34 26

bernard.vanhecke@marghem.fed.be