Accord sur le soutien aux 3 derniers parcs éoliens offshore

27 Oct 2017

En octobre 2017, le gouvernement fédéral clôture un dossier énergétique important pour le financement de la transition énergétique en Belgique. Le futur Pacte énergétique interfédéral instaurera selon la vision commune des 4 Ministres belges, une présence toujours plus accrue des sources d’énergies renouvelables pour la réalisation de nos objectifs climatiques aux horizons 2020 et 2030. Au fédéral, ce cap du renouvelable est maintenant atteint. Avec l’accord négocié des 3 derniers parcs en Mer du Nord, la Ministre Marghem tient la promesse de cet engagement.

Comme stipulé par l’Accord de gouvernement en 2014,

« le gouvernement révisera les mécanismes de soutien des énergies renouvelables conformément aux lignes directrices de la Commission européenne concernant les aides d’Etat à la protection de l’environnement à l’énergie pour la période 2014-2020. Cette implémentation contribuera entre autres à une meilleure intégration des énergies renouvelables sur le marché.

Ce 27 octobre, l’Accord budgétaire pour la réalisation des 3 derniers parcs est réalisé. Mermaid, Northwester II et Seastar seront construits entre 2018 et 2020, pour un niveau de soutien beaucoup plus bas que les précédents parcs éoliens.

En étroite concertation avec le Secrétaire d’État à la Mer du Nord Philippe De Backer, Marie Christine Marghem est parvenue à l’obtention d’un LCOE (Levelized Cost of Energy ou Coût actualisé de l’énergie) soutenu par l’autorité fédérale de 79 € par mégawattheure (MWh).

Cela constitue une diminution considérable des subventions en comparaison aux 138 € par mégawattheure (MWh) accordés à l’époque par le précédent gouvernement pour les 4 parcs éoliens offshore, C-Power, Belwind, Northwind et Nobelwind.

Elle permettra d’alléger de façon importante le coût de la transition aux citoyens,  pour prévoir de façon rationnelle l’avenir sans énergie nucléaire tout en veillant à notre sécurité d’approvisionnement.

Au total, la puissance installée des 9 parcs en Mer du Nord sera de 2200 MW de capacité renouvelable, ce qui équivaut à celle de 2 réacteurs nucléaires belges.

Le fédéral atteindra ses objectifs de production d’énergie renouvelables qui lui ont été attribués. La Ministre Marghem pense que cette réalisation est de bon augure pour poursuivre les travaux dans le cadre du Pacte énergétique interfédéral.