21 mesures communes pour promouvoir l’économie circulaire.

27 Oct 2016

27-10-2016 – Bruxelles – Le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Economie, Kris Peeters, et la Ministre de l’Environnement et du Développement durable, Marie Christine Marghem, ont présenté aujourd’hui leurs 21 mesures communes pour promouvoir l’économie circulaire.

Ils ont comme ambition  de faire de la Belgique un modèle de réussite en matière d’économie circulaire. « La Belgique a une grande histoire industrielle. Située au cœur de l’Europe, elle est bien positionnée pour le développement de ce modèle économique innovant », souligne la Ministre Marghem. Tout comme dans le passé, notre pays veut continuer à participer activement au débat européen sur l’économie circulaire, en développant des propositions réalistes et constructives sur le plan de l’ecodesign et la protection du consommateur.
Étant donné le nombre d’acteurs concernés par l’exécution de la feuille de route des Ministres Marghem et Peeters, ces derniers se sont engagés à les associer le plus possible. Ils élaboreront également des initiatives de coopération.
C’est dans  ce cadre, qu’ils ont signé ce jeudi 27 octobre une charte avec la Fédération des Recycleurs, GO4CIRCLE. Elle est la base d’un partenariat de 3 ans pour l’identification des difficultés et facilités pour la réutilisation et le recyclage.

La Ministre Marghem et le Ministre Peeters continuent à travailler à l’amélioration de la législation pour les normes de produits existantes, ainsi que la communication sur la consommation durable et la protection du consommateur. Les mesures (voir annexe) entreront encore en vigueur avant 2019.

« Avec la charte nous voulons soutenir l’innovation dans l’économie circulaire, créer de l’emploi et renforcer la compétitivité des entreprises. Mettre à profit la réutilisation des produits et des ressources aura de plus en plus d’importance. Plus encore : celui qui, dans l’économie, réussit à mettre à profit la capacité réparatrice des ressources naturelles, a l’avenir devant lui », dit le Ministre de l’Economie, Kris Peeters.

«L’économie circulaire offre des avantages sur le plan économique : selon une étude de PWC, l’économie circulaire peut, par exemple pour le secteur chimique, engendrer une croissance d’environ 3 à 6 %. Mais l’économie circulaire donne aussi une réponse aux défis sur le réchauffement climatique, l’épuisement progressif des ressources naturelles, la perte de la biodiversité. Si nous voulons maintenir et revaloriser notre capital environnemental, une adaptation de nos méthodes de production et de consommation est urgent et nous devons encourager l’économie circulaire par tous les moyens possibles», souligne la Ministre Marghem.

«ll ressort des études que l’économie circulaire créera dans notre pays à terme jusqu’à 100.000 nouveaux emplois avec une valeur ajoutée de 7,3 milliards d’euros. Nous ne pouvons pas rater cette occasion, et nous nous engageons pleinement avec ce plan d’actions », conclut le Ministre de l’Economie, Kris Peeters.

ECON-CIRC-FR-LIGHT-2

Potentiel de l’économie circulaire : 20160201- Eco-Circ.-Résumé FR

Etude de PWC : Rapport final – Eco Circulaire-vFIN2.0

Ariane van Caloen
Porte-parole – Woordvoerster

Cellule Communication – Communicatie
Cabinet de la Ministre de l’Energie,
de l’Environnement et du Développement Durable, Marie Christine MARGHEM
Kabinet van Minister van Energie,
Leefmilieu en Duurzame Ontwikkeling, Marie Christine MARGHEM
Rue de la Loi 51 Wetstraat – 1000 Bruxelles/Brussels
0032 477 321 568

0032 2 790 57 39