Base de données belge B-EPD - Salon Batibouw

22 Fév 2017

Salon Batibouw : à l’occasion du lancement de la base de données belge B-EPD permettant aux fabricants de matériaux de construction d’introduire des données relatives à la performance environnementale de leurs produits, la Ministre de l’Energie, de l’Environnement et du Développement durable a présidé une table ronde avec les différentes parties prenantes concernées afin d’échanger sur l’usage à long terme que les professionnels de la construction pourront avoir de cette base de données, prévue par une norme européenne (CEN TC 350) .

Lors du Salon Batibouw 2017, le Salon international du Bâtiment, de la Rénovation et de l’Aménagement intérieur, la Ministre Marie Christine Marghem a présidé une table ronde sur la mise en œuvre du programme EPD (Environmental Product Declaration). L’EPD s’impose aux fabricants qui souhaitent apposer un message environnemental sur leurs produits.

L’outil belge, baptisé B-EPD, est une base de donnée en ligne. Les fabricants qui souhaitent apposer un message environnemental sur leurs produits doivent d’abord faire procéder à une analyse du cycle de vie (LCA) et l’enregistrer dans cette base de données. Concrètement, le fabricant doit faire examiner l’impact environnemental global sur toute la durée de vie de son produit : de la production à la phase de déchet.  Cette évaluation est ensuite certifiée par un évaluateur indépendant.
Plus d’informations sont disponibles sur le site: www.environmentalproductdeclarations.eu. http://www.health.belgium.be/fr/base-de-donnees-pour-declarations-environnementales-de-produits-epd

Par le biais de la table ronde, la Ministre de l’Energie, de l’Environnement et du Développement durable marque sa volonté de rester à l’écoute du secteur, pour qu’au-delà de son aspect administratif, cette base de données soit pleinement au service de ses utilisateurs.  Les constructeurs, publics et privés, les architectes et les producteurs de matériaux de construction ont répondu à l’appel en vue d’optimiser l’usage de celle-ci, ce dont s’est réjouie la Ministre :

« J’ai eu l’occasion de discuter avec chacun, et de bien comprendre les attentes que cette base de données suscite chez eux.  Leurs remarques me permettront d’ajouter de la vie à cette base de données !  ».

Le souci de transparence des matériaux de construction participe par ailleurs à la mise en œuvre de l’Objectif de Développement Durable (SDG) 11.6, « D’ici à 2030, réduire l’impact environnemental négatif des villes par habitant », mais aussi aux objectifs 3.9, 12.4 et 12.7

Plus d’informations sur les SDG’s : http://www.sdgs.be/fr/sdgs

Share This: