One Planet Summit : la Ministre Marghem soutient une interdiction totale du commerce de l’ivoire

14 Mar 2019

La ministre de l’Environnement et du Développement durable, Marie Christine Marghem s’est rendue au « One Planet Summit » à Nairobi au Kenya.

Ce sommet, organisé conjointement par la France, les Nations Unies et la Banque mondiale vise à respecter l’accord de Paris en permettant une réorientation de la finance
au service d’une société bas carbone.

Mais lors de ce sommet, il a aussi été question de la convention CITES qui régule le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction.

Lors de ses rencontres bilatérales, la ministre s’est entretenue avec Najib Balala, le secrétaire kenyan du cabinet en charge du tourisme et de la faune.
La ministre et son homologue kenyan se sont entendus sur deux points :
–   Soutenir la coalition des pays africains qui demandent une protection spéciale des girafes via cette convention CITES
–   Proposer au niveau européen une abolition complète du commerce de l’ivoire.
Concernant ce deuxième point, la ministre a reçu l’assurance d’être appuyée par madame Brune Poirson, la Secrétaire d’État française auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.

La ministre Marghem déclare :

« L’Europe est aujourd’hui une plaque tournante du commerce de l’ivoire. Les trafiquants profitent de la complexité de la législation européenne en vendant par exemple de l’ivoire illégal qui est déclaré comme antiquité. Ce braconnage tue plus de 50 éléphants par jour et il n’y a plus de temps à perdre. Ce commerce doit cesser sous toutes ses formes le plus vite possible ».